Il y en a deux, mais ton choix doit être unique.
 

Partagez | .
 

 Lana Rothschild arrive.~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana Rothschild
~Elève fille~

avatar
~Elève fille~

Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans ton frigo. ~

MessageSujet: Lana Rothschild arrive.~   Sam 22 Fév - 17:12

« Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir. ♪ »

« FICHE D'DENTITEY »
♦♦ NOM :: Rothschild.
♦♦ PRÉNOM :: Lana.
♦♦ AGE :: 17 ans.
♦♦ DATE DE NAISSANCE :: 29 octobre.
♦♦ ORIENTATION :: Hétérosexuelle.
♦♦ NATIONALITÉ :: Française.
♦♦ GROUPE :: Élève H
♦♦ POSTE :: //
♦♦ POUVOIR/MAGIE(humain only) :: Lana a la capacité de manipuler la manière dont les gens perçoivent la réalité. Ce pouvoir peut troubler les cinq sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et le goût. Il est donc pratiquement impossible de découvrir la supercherie d’une illusion créée par Lana. Cette dernière peut donc vous envelopper dans une illusion en recréant un environnement spécifique comme par exemple, une fête foraine, ou au contraire focaliser sa capacité sur un objet en particulier. Néanmoins, son pouvoir n’est pas illimité. Il requiert une grande concentration, c’est pourquoi l’illusion peut avoir une durée maximale de vingt minutes, après quoi cette dernière prendra fin instantanément.
« DERRIERE L'ORDI »
♦♦ PRENOM :: Morgane.
♦♦ PSEUDO :: Lana ? x)
♦♦ AGE :: 16 ans.
♦♦ OU TU AS CONNUS LE FOW ? :: Annuaire forumactif, me semble-t-il. (:
♦♦ DES COMMENTAIRES ? :: Nope.
♦♦ CODE :: Mangé par la directrice!
♦♦ AVATAR :: Yuzuki Yukari ; Vocaloid.

« Comment ça va dans ta tête? »
Alors j'vous vois déjà tous venir, avec vos commentaires impertinents et idiots : « Elle est trooop mignonne avec son petit sweat violet et sa petite bouille de gamine de 15 ans ! » Vous vous fourvoyez totalement. Vous êtes... complètement à l'ouest, à côté de la plaque, vous manquez tellement de perspicacité, de jugeote, vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez, vous... Hein ? Comment ça « Abrège » ?! J'étais en train de gagner des lignes ! Rhoo... Bon, puisqu'il faut s'y mettre, allons-y !

Moi, c'est Lana. Je n'ai rien de mignon, je ne suis pas une des pâles copies de la fille fragile et hypertrophiée de niaiserie que l'on retrouve dans la plupart des films. Les films d'horreurs, surtout. Vous savez, c'est toujours une des premières à mourir ! Ah, qu'est-ce que ces filles sont naïves et idiotes. Mais nan, si je devais me comparer à un stéréotype bien cliché, j'opterai sans hésiter pour la petite peste, la fille aux remarques cyniques et aux airs pédants qui est généralement haït des téléspectateurs. Attention, je ne suis pas la pire des pestes, nous ne sommes pas dans un mauvais film bourré de préjugés, voyons !

Je suis quelqu'un d'envergure, je m'assume complètement et ne laisserais jamais quelqu'un d'autre prendre des décisions importantes à ma place. Active et entreprenante, je ne suis pas le genre de personne qui perd du temps à ressasser ses idées obscures. A vrai dire, je ne saisis pas bien le comportement hypersensible d'autrui, je ne comprends pas comment on peut être blessé par des paroles ou touché par certains événement. Pour tout dire, je méprise même ces gens-là. Je les trouve faibles, si enclin à la pusillanimité !

Volontariste, audacieuse et combative, hors de question de me laisser marcher sur les pieds. Pour moi, les difficultés ne sont pas une contrainte, bien au contraire ; elles me stimulent et me motivent. Je suis une individualiste forcenée, et d'un caractère plutôt sanguin. J'pars au quart de tour, gare à ceux qui jouent avec mes nerfs, car dans ces cas-là ce sera à mon tour de jouer avec les leurs ! Quand je n'obtiens pas ce que je désire, je peux facilement me montrer agressive, cynique, autoritaire et même dictatoriale, c'est pour dire !

J'ai une personnalité un peu spéciale, tantôt je peux me montrer enthousiaste, hyperactive, puis me laisser aller à des périodes de passivité, plus rares néanmoins. Impatiente et pressée, je n'ai pas toujours le sens des nuances il faut le reconnaître, je peux m'emporter et faire preuve d'intolérance...

Mais je suis pétillante de vie, passionnée, gaie, démonstrative et débordante d'activité ! Je ne connais guère l'ennui, ai toujours beaucoup de projets et de centre d'intérêt. Autonome, franche et directe, je ne me plie pas facilement et j'ai l'esprit de contradiction ! Fière et orgueilleuse, je veux être la première en tout.

J'ai le sens de l'amitié, et bien qu'égocentrique, je sais parfaitement me montrer généreuse, très serviable et amicale, bien évidemment ! Je prête écoute attentive aux autres et tente de les conseiller. Sentimentalement, je suis une idéaliste, naïve et droite, et je supporte assez mal les situations troubles.

Oh, encore une chose ! J'ai une affreuse phobie, ne riez pas hein, ce n'est pas drôle du tout. J'ai la phobie... Des têtes de poissons. C'est horrible, dès que j'en vois une, ça m'horrifie, je peux crier, devenir une vraie petite fille effrayée, donnant lieu à des situations comiques ou pathétiques... Eh ! J'vous ai dis de pas rire ! ...
« Vasy beau gosse décrit toi! »
A quoi je ressemble, hein ? Tout d'abord, quelques petites informations générales. Je suis plutôt petite, ce qui explique souvent pourquoi les gens se trompent sur mon âge, voyez-vous. Je mesure un mètre soixante, alors que la majorité des jeunes femmes de mon âge se rapprochent beaucoup plus du mètre soixante-dix. Je n'ai rien d'une combattante hors pair, jugez vous-même : de petits bras sans une once de muscles pouvant s'y cacher, des jambes légèrement potelées, tout comme mes bras d'ailleurs, ce qui me donne encore plus l'air d'une « mignonne petite fille » ! Mon poids plume y est largement pour quelque chose, je ne dépasse pas les cinquante kilos ! Je n'ai pas non plus des atouts très développés, si vous voyez ce que je veux dire. Ehh, pour tout vous dire... euhm, j'aimerais bien en avoir un peu plus quand même, histoire qu'on cesse de me prendre pour une gamine ! Hum, bon passons passons !

Une peau recouverte d'un léger voile hâlé, douce au toucher, mais qui prend très facilement des coups de soleil ! De grands yeux bleus marines entourés de longs cils noirs ornent mon petit visage ovale, tandis qu'un petit nez se faufile au milieu de mon minois. Enfin, mes lèvres rosies s'étirent dans un sourire affable, ou ironique selon la situation. Un air enfantin jonche ce portrait, et pour ne rien arranger, mes joues se teintent trop facilement de roses à la moindre gêne !

Mon visage est auréolé d'une véritable forêt de cheveux fins d'une couleur peu commune : violet. Ils sont longs, descendent en cascade jusqu'au milieu de mon dos, mais je ne leur laisse pas ce loisir ; j'opte volontiers pour les deux couettes, qui me donne encore plus l'air d'une gamine certes, mais cette fois-ci, j'assume ! Mais attention, pas des couettes au ras du crâne, non non non ! Elles sont tombantes, encadrent joliment mon visage tandis qu'une frange aux mèches indisciplinées tombent sur mon front, effleurant mes cils.

Côté style vestimentaire, ma couleur préférée étant le violet, je m'habille souvent de cette dernière. Généralement, je porte une robe violette plutôt clair qui s'arrête bien avant mes genoux, surplombée systématiquement par une veste (qui ressemble plutôt à un long sweat, hein), elle aussi violette mais plus foncée, tandis qu'une capuche avec de belles oreilles de lapins tombantes jonchent cette dernière. Autour de ma taille, une ceinture accompagnée de bretelles roses que je laisse tomber négligemment. Pour protéger mes frêles jambes du froid, j'opte pour de jolis collants opaques. Je peux aussi changer de style et préférer le noir, en fonction de mon humeur !
« Et avant? Elle était comment ta vie? »
Lana Rothschild. Actuellement 17 ans. Tu sais, je ne sais pas trop comment te parler de ça, de mon enfance, de mon adolescence, tout ça... On ne parlait jamais de ça à la maison, chacun gardait ses émotions et ressentis pour soit, et je fonctionne toujours de cette manière. Je suis née un 29 octobre. Maman disait tout le temps que j'étais son cadeau d'anniversaire, car elle est née à la même date ! Du coup, on fêtait notre anniversaire en même temps. Tous les ans, j'avais droit au gigantesque gâteau à la fraise-chantilly, mon préféré. Et tous les ans, maman et moi soufflions nos bougies en même temps. Je me souviens du jour où mon père est venu me chercher à l'école primaire, il m'avait dit que je n'aurais pas d'anniversaire ce jour-là. Tu sais quoi ? Il m'a menti ! Quand je suis rentrée à la maison, dépitée, la lumière s'est soudainement allumée comme dans les films, et ma grande soeur ainsi que mes parents s'étaient écriés : « Surprise Lana ! Joyeux anniversaire ! », mais le mieux... c'était les ballons qui jonchaient le sol. Il y en avait partout, de toutes les couleurs, c'était magnifique ! Mes yeux de petite fille pétillaient de bonheur. En fait, quand j'étais gamine, j'étais plutôt heureuse. Tu sais, j'étais la première de la classe à l'école. Le genre de fille au premier rang, chouchoute des professeurs, fierté de ses parents. Ah j'tai pas dis, à l'époque on vivait à Biarritz. C'est sympa Biarritz, tu sais. Les gens sont aimables là-bas. On était amis avec tout le monde ! Mon père était un grand chef cuisinier anglais (d'où mon nom), il travaillait dans de grands palaces. Mon père, c'était comme un grand-frère. C'est fou à dire, mais je crois que j'avais de la chance d'avoir une famille comme ça. Ma mère, elle, elle était assistante dentaire, mais bon, la pauvre a été contrainte d'arrêter toute activité professionnelle pour s'occuper d'Ashley et moi. Ashley, c'est ma grande soeur. Mais si, tu l'as déjà vue ! La grande brune à l'allure farouche ! Elle a toujours été plus forte que moi, elle avait un sacré tempérament...

En fait, j'étais heureuse malgré ça. Quand je dis ça, je parle des disputes. Mes parents se disputaient beaucoup. Mais ils s'aimaient tellement, ça faisait si longtemps qu'ils étaient mariés ! Oh, Ashley et moi, on avait fini par avoir l'habitude des assiettes qui se brisaient sur les murs, des cris à longueur de temps...

Maman me disait que Papa l'a trompait. Moi je m'en fichais, je ne comprenais pas. J'étais trop petite ! Maman, à chaque dispute, elle m'emmenait prendre l'air et on passait la journée à faire du shopping ou à s'empiffrer de bonne nourriture. C'était marrant. Elle me disait tout le temps que j'étais sa préférée, et c'est vrai que j'étais privilégiée comparée à ma grande soeur. Nous étions de vraies copines ! On s'échangeait des secrets et tout. En plus, elle était toujours fière de moi parce que j'avais toujours de très bonnes notes à l'école. Elle avait toujours le sourire, ses fossettes lui donnaient un air tout mignon !

Mais tu sais, un soir, ça a dégénéré. J'étais encore petite, je devais avoir... sept ans, peut-être. Ca remonte à loin, mais j'ai des bribes de souvenirs. Papa et maman s'étaient encore disputés ! Papa a furieusement empoigné le collier de Maman pour le lui retirer d'un coup sec, mais ça n'a pas eu l'effet escompté. J'ai vu du sang couler, j'étais tétanisée. Ashley nous a enfermés dans la chambre et comme d'habitude, elle se bouchait les oreilles pour ne pas entendre la dispute. Le lendemain, Maman sortait de l'hôpital avec quelques points de suture et déposa une plainte contre mon père. Il fut obligé de quitter la maison de force. Maman avait totalement raison, Papa était allé trop loin !

Mais il avait fini par revenir. Je ne lui faisais plus trop confiance, tu sais. Je m'inquiétais pour ma mère, qui prenait beaucoup de cachets ces temps-ci ! Puis j'ai grandis. J'avais l'âge de comprendre, maintenant. Maman me parlait toujours comme si j'étais sa confidente, elle radotait beaucoup. Elle disait toujours que Papa l'a trompait, elle s'était même servi de ses dons de clairvoyance pour vérifier s'il était bel et bien en train de bosser. Moi, ça me lassait un peu cette histoire. Je prenais conscience que ses propos étaient incohérents. Elle ne m'emmenait plus faire du shopping, elle préférait rester prostrée dans son coin. Tu sais ce que je pensais ? Quelle était malade. Mais pas malade physiquement, malade psychiquement. Peut-être son pouvoir qui la rongeait de l'intérieur, qui sait...

A mes treize ans, Papa m'a dit que je n'aurais pas d'anniversaire. Cette fois-ci, il disait vrai. Depuis ce jour, je n'ai plus jamais ressoufflé de bougies, ni même eut l'occasion de goûter un bon gâteau à la fraise-chantilly comme le faisait si bien mon père. Maman fut internée dans un hôpital psychiatrique. Elle délirait complètement, ce n'était même plus de la jalousie, c'était devenu de la paranoïa. Oh, j'étais un peu triste. Mais je me disais que là-bas, elle serait très bien soignée.. Ahah... j'étais naïve.

En attendant qu'elle ressorte en bonne santé, papa s'occupait de nous. Enfin, il n'avait pas grand-chose à faire, j'étais déjà parfaitement autonome et gérait ma vie toute seule. Ce n'était pas le cas d'Ashley qui a dû arrêter l'école car elle en avait la phobie, la pauvre ! En tout cas, c'était bizarre de vivre avec Papa. C'est quelqu'un de cool et de décontracté, alors on ne parlait jamais de maman et des anciennes disputes. D'ailleurs, elle était déjà de retour cinq mois après, en pleine forme ! J'étais contente de la revoir à la maison. Elle prenait un traitement pour sa maladie psychique, mais aussi pour ses problèmes de tension. Ça faisait beaucoup de médicaments, et j'avais un peu peur pour elle.

Maman a tenue quelques années avant de faire une rechute. J'avais 15 ans. Je ne la reconnaissais plus. Elle me prenait pour un clone qui voulait la tuer. Elle me détestait. Tu sais ce que ça fait, d'être rejeté, renier, haït par la personne que tu aimes le plus au monde ? Elle était schizophrène, discutait avec ses voix qui n'existaient même pas ! Les vacances scolaires étaient insupportables, je ne pouvais pas être dans la même pièce qu'elle sans me recevoir des insultes ou des menaces. Je ne disais rien à papa. On ne parlait pas de ça à la maison. On ne parlait jamais de ça. Pourtant, après tout ce qu'elle me faisait vivre, je l'aimais encore. Je savais que ce n'était pas elle, que ce n'était pas de sa faute, qu'elle souffrait de sa maladie. Un jour, elle m'a jeté sa machine à coudre en pleine figure. Je me suis protégée avec mes petites mains. J'ai eu le bras cassé. Mais je l'aimais encore. Je suis allé à l'hôpital à plusieurs reprises pour me reposer, car je ne pouvais plus vivre sereinement à la maison. Je m'écroulais de fatigue souvent, perdais du poids. Mais je n'en ai jamais parlé à Papa.

J'en ai eu marre. Un jour, j'ai pris conscience que je la détestais. Alors qu'elle était dans la pièce à côté, je restais silencieuse, pensant du mal de ma propre mère. Je voulais qu'elle meure. Tu dois te dire que j'étais cruelle... Je voulais qu'elle disparaisse, qu'elle me laisse en paix. J'imaginais une mort terrible, elle, en train de fuir les voix à qui elle parlait tout le temps. Ces voix qu'elle chérissait tant devenaient ses ennemies... C'était tellement ironique, tellement pathétique ! J'imaginais, j'imaginais qu'elle fuyait... qu'elle fuyait, en se rendant compte à quel point elle faisait du mal à sa propre fille, à sa famille ! Alors elle courait, elle fuyait ce monde sombre, et pour quitter sa foutue maladie, dans un ultime élan...

C’est là que j’ai vu ma mère, devant moi, face au balcon de notre appartement situé au sommet d'un grand immeuble, je l’ai vue, mon cœur s’est arrêté, tandis qu’elle se penchait vers le vide. « Non ! » D’un seul coup, je n’avais plus envie qu’elle meurt, non Maman revient tout de suite ici, fais pas de connerie putain !! C’est à cet instant qu’elle s’est retournée vers moi, mais elle ne me regardait pas... Elle regardait autour d’elle, paniquée, comme si elle cherchait à fuir quelque chose. Et là… elle s’est laissée tomber en arrière. Nos regards se sont croisés une toute dernière fois alors que je courais vers elle comme une idiote, comme si je pouvais réussir à la retenir… Qu’elle putain d’idiote !!

En larmes, j'avais appelé mon père. Il rentra aussitôt de son boulot, effondré. Je savais que c'était moi qui avait tué ma mère. Je le savais. La manière dont elle avait regardé les alentours, comme si elle observait les ombres se rapprocher inévitablement...

«   - Je l’ai tué.
    - Comment peux-tu dire ça, elle a sauté d’elle-même ! »

Le regard de Papa avait changé... Il me demanda pourquoi j'avançais une telle horreur. Alors, je lui ai tout expliqué. Maman avait bien un don, alors pourquoi pas moi ? Il comprit alors que j'avais créé une illusion tellement réaliste que ma mère y avait cru, et qu'elle avait sauté en espérant échapper à ces voix, ces ombres... Mon illusion l'avait tué.

«  - Lana, tu pars. »

C'est tout ce dont je me souviens, la seule phrase perdue dans cette conversation dramatique. Je l'avais regardé, estomaqué. Et tu sais quoi ? Cet enfoiré m'emmena loin d'Ashley, à la Dream School, école que je ne connaissais même pas. Il m'a carrément foutue dehors, et Ashley n'a rien dit ! Il a dit que là-bas il y avait des gens comme moi. Et je me souviens de ce regard méprisant et emprunt de dégoût qu'il m'a adressé. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que c'est de sa faute. « On ne parle pas de ça à la maison ». Il n'a rien fait. Rien dit. Il m'a abandonné, moi et ma mère !

Voilà comment j'ai atterrit ici. Mais je me dis, que d'un côté, c'est une bonne chose que ma mère soit partie. Elle était trop malade, son don, sa maladie, les médicaments la détruisaient complètement. Elle souffrait beaucoup, si tu savais ! Mais je ne peux pas m'empêcher de m'en vouloir... Au fond, je l'aimais de tout mon cœur, et j'ai été idiote.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Endless Darkwood
~Elève~

avatar
~Elève~

Messages : 26
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Sam 22 Fév - 18:11

Bienvenu mignonne petite fille Lana !
J'espere que tu t'amuseras bien ici !

Au plaisir d'un RP ~ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Red
~Fondatrice polyvalente~

avatar
~Fondatrice polyvalente~

Messages : 77
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 21
Localisation : Quelque paaart

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Sam 22 Fév - 20:06

Hey! Ta présentation semble terminée, je vais la laisser pour que les autres puissent te souhaiter la bienvenue mais je cours te mettre ta couleur et ton rang!


Bienvenue
Lana Rothschild

Bonjour/Bonsoir petit nouveau, bienvenue sur Univers Schools. Tu as bien lu le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validée. Je t'invite à faire un tour dans Relations et Fiche d'Identité. Tu peux passer par la CB, promis on ne mord pas. Si tu as besoin d'aide n'hésite pas à envoyer un Mp aux modos/admins. Amuse toi bien parmi nous ! ♥
©cec

____________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org
Lana Rothschild
~Elève fille~

avatar
~Elève fille~

Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans ton frigo. ~

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Sam 22 Fév - 20:43

Coucou, merci à vous deux ! ;3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas King
~Elève~

avatar
~Elève~

Messages : 36
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 17

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Dim 23 Fév - 7:19

Elle est kawaii ton personnage ~♥
Bienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasytactica2.forumactif.org/
Lana Rothschild
~Elève fille~

avatar
~Elève fille~

Messages : 14
Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 20
Localisation : Dans ton frigo. ~

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Dim 23 Fév - 11:50

Merci ! ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavanya
~Un oeil sur patte~

avatar
~Un oeil sur patte~

Messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   Mar 4 Mar - 10:54

    Bienvenue à toi Very Happy
    Te laisse pas manger hein Wink *oui, laissez m'en un morceau !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lana Rothschild arrive.~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lana Rothschild arrive.~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» lana
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Schools ::  :: Dépôt de dossier :: Dossiers acceptés-